To Build my world

Les entreprises n’ont jamais été aussi nombreuses à faire construire des locaux lumineux, spacieux et modernes, dignes de ceux de la silicon valley. quels avantages pour dirigeants et salariés ? on vous révèle tout !

0
201
To build my world
Sébastien Hammelin

Design, confort et ergonomie sont à l’honneur chez CVP

3è concept le pari du passif

Autrefois implanté au sein d’un ancien corps de ferme à Givenchy-lès-la-Bassée, 3E Concept a investi en janvier dernier ses nouveaux locaux dans la zone économique du Moulin Lamblin à Hallennes-lez-Haubourdin.

Mobilier ergonomique, espace lounge, salle de sport, terrasse ensoleillée avec bassin… À Hallennes-lez-Haubourdin, dans les nouveaux locaux de 3E Concept – holding regroupant Décitex, société connue pour son textile microfibre, et H2O at home, spécialiste dans la vente directe de produits d’entretien et cosmétiques bio –, tout a été pensé pour améliorer le confort et le bien-être des salariés.

« Je voulais conserver un certain esthétisme combiné aux avantages du passif », confie Guillaume Leymonerie, PDG et fondateur du groupe. Ce bâtiment à énergie passive est quatre fois moins énergivore en électricité qu’une construction neuve classique. Quant au chauffage, son besoin ne dépasse pas 15 kWh/m²/an. S’il est encore un peu tôt pour avancer des chiffres, notre entrepreneur estime à plusieurs dizaines de milliers d’euros d’économies réalisées par an.

Ce bâtiment à énergie passive est quatre fois moins énergivore en électricité qu’une construction neuve classique

To build my world
Sébastien Hammelin
To build my world
Sébastien Hammelin

Chaque matin, les salariés se retrouvent autour d’un café pour échanger

Un point de vue partagé par Marianne Arienzale, chargée de marketing et communication chez Décitex. « Au début, j’étais sceptique. Le changement, ça fait toujours peur. D’autant plus que j’aimais beaucoup le charme des briques de la ferme. Finalement, quelle étonnante surprise ! L’endroit est calme, apaisant et bien équipé. »

Si le pari ambitieux est aujourd’hui devenu réalité, ce n’était pourtant pas l’objectif principal. « L’idée était de rassembler toutes les équipes des bureaux et de production de Décitex et H2O at home sur un seul site afin de faciliter le recrutement. Tout le reste a coulé de source », précise Guillaume. Avec cette nouvelle implantation, le Lillois entend tripler son chiffre d’affaires qui, aujourd’hui, s’élève à 40 millions d’euros.

To build my world
Sébastien Hammelin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez s'il vous plait
Votre prénom